Burkina Faso

Le Burkina Faso, ancienne colonie française sous l’appellation Haute-Volta est un pays d’Afrique de l’Ouest sans accès à la mer, entouré du Mali au nord, du Niger à l’est, du Bénin au sud-est, du Togo et du Ghana au sud et de la Côte d’Ivoire au sud-ouest. Le nom actuel du pays, Burkina Faso, date du 4 août 1984. La plus grande partie du pays est couverte par une pénéplaine. Elle forme un relief très légèrement vallonné avec par endroits quelques collines isolées, ultimes vestiges d’un massif du Précambrien. C’est un paysage assez monotone, avec un sol le plus souvent coloré en ocre par la latérite. La partie sud-ouest du pays forme un massif gréseux. Le point culminant du pays s’y trouve : le Ténakourou (749 m). Le massif est limité par des falaises très escarpées atteignant 150 m de haut. Falaise de Banfora , Pics de Sindou, Cavernes de Douna, etc. L’altitude moyenne est de 400 m et le différentiel entre les deux points extrêmes ne dépasse pas 600 m. Le Burkina Faso est donc un pays plutôt plat, avec quelques accidents de terrain localisés. Quoique peu élevé et relativement peu arrosé, le Burkina a un réseau hydrographique assez important, surtout dans sa partie méridionale. Les cours d’eau se rattachent à trois bassins principaux : les bassins de la Volta, de la Comoé et du Niger. Le Bassin de la Volta est le plus important, il s’étend au centre et à l’ouest du pays sur une superficie de 178 000 km2. Il est constitué par trois sous-bassins majeurs : ceux du Mouhoun, du Nakambé et de la Pendjari. Les eaux de ses bassins se rejoignent au centre du Ghana, où elles forment le lac Volta. Le pays devait son ancien nom de Haute-Volta aux trois cours d’eau qui le traversent : le Mouhoun (anciennement Volta Noire), le Nakambé (Volta Blanche) et le Nazinon (Volta Rouge). Le Mouhoun est le seul fleuve permanent du pays avec la Comoé qui coule au sud-ouest. Le Burkina Faso possède un climat tropical de types soudano-sahélien avec deux saisons très contrastées :une saison d’hivernage très courte de 3 à 4 mois (juin à septembre) avec des précipitations comprises entre 300 mm et 1 200 mm et une saison sèche de 8 à 9 mois (octobre à juin) durant laquelle souffle l’harmattan, un vent chaud et sec, originaire du Sahara. La température varie de 16 à 45 degrés Celsius ; l’évaporation moyenne annuelle est estimée à 3 000 mm et la recharge annuelle de la nappe souterraine à 40 mm.

Devise nationale : Unité-Progrès-Justice ; Langue officielle : Français ; Capitale : Ouagadougou ; Plus grandes villes : Ouagadougou, Bobo-Dioulasso ; Forme de l’État : République ; Superficie : 274 200 lan2 ; Population : 16 241 8112 hab ; Indépendance : 5 août 1960 ; Gentilé : Burkinabé, Un/Une Burkinabé ; Monnaie : Franc CFA(XOF) ; Fuseau horaire UTC +0 ; Hymne national : Ditanyé (l’Hymne de la victoire) ; Domaine intemet :.bf ; Indicatif téléphonique : +226

Organisme(s) en charge de la prévoyance sociale dans ce pays (Burkina Faso)


Actalités relatives à ce pays (Burkina Faso)

Nos partenaires