Accueil du site > Présentation > Mot du Secrétaire Executif
Mot du Secrétaire Executif

La zone CIPRES sera très bientôt dotée d’un Fonds d’Investissement financé majoritairement par les Organismes de Prévoyance Sociale (OPS) des Etats membres. Avec ce Fonds, dénommé Fonds d’Investissement Africain (FIA), les contributeurs offrent de nouvelles chances aux populations en matière de développement économique et social, notamment de par l’optimisation des réserves des OPS qui permettront aux dirigeants d’envisager sereinement une meilleure mobilisation des ressources pour une garantie qualitative voire quantitative de leur droit à la sécurité sociale mais aussi de par les possibilités de financements qu’offrira ce Fonds. De même, il est instauré depuis ce mois de juin, une liste actualisée des maladies professionnelles et du barème de référence d’indemnisation des séquelles des risques professionnels dans la zone CIPRES. Cette liste actualisée à réviser tous les cinq (05) ans donnera elle aussi de nouvelles chances aux populations dans la prise en charge de leurs affections liées au travail. Toutefois, comme souhaité chaque année à l’occasion des journées africaine et mondiale de santé et sécurité au travail, ainsi que par la campagne mondiale Vision Zéro accident prônée par l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) dont le lancement de la zone Afrique s’est tenu à Abidjan, nous devons chacun à notre niveau, oeuvrer à réduire les risques professionnels en véhiculant et en adoptant des comportements responsables.

Dans le cadre de l’objectif d’harmonisation, la Conférence réfléchit également à la mise en place d’un socle juridique applicable aux OPS de ses Etats membres. Un Comité Technique est ainsi à pied d’oeuvre pour élaborer une monture de textes à mêmes de permettre une meilleure régulation de la prévoyance sociale dans la zone, en veillant à ce que notre législation épouse au mieux, les évolutions actuelles du monde de la sécurité sociale et des desideratas de nos populations en la matière.

Autant le dire, la Conférence est au travail. Beaucoup de choses ont déjà été faites et beaucoup restent encore à faire car la lutte pour assurer une couverture sociale décente est un long cheminement. Le rapport 2018 de la Banque Mondiale sur les filets de protection sociale prouve bien que nous avons encore du chemin à faire. Enfin, vous trouverez sur ce site, le nouveau-né de notre magazine d’information, dénommé « Le cahier des bonnes pratiques » qui fera chaque fois, un focus sur les thématiques actuelles du monde de la sécurité sociale. Ce premier numéro sera consacré à « la gestion des comptes cotisants et des comptes individuels assurés au sein des OPS ».

Le Secretaire Executif
Innocent MAKOUMBOU

Nos partenaires