Accueil du site > Présentation > Mot du Secrétaire Executif
Mot du Secrétaire Executif

Autrefois presque toutes dans des situations très difficiles à différents niveaux, les Organismes de Prévoyance Sociale (OPS) des Etats membres se portent beaucoup mieux grâce aux contrôles de la CIPRES et à la mise en oeuvre progressive des objectifs du Traité instituant la Conférence.
Toutefois, cette embellie de l’état des OPS doit être entretenue pour éviter qu’ils ne sombrent à nouveau. C’est pourquoi l’Inspection Régionale de la Prévoyance Sociale (IRPS) continue avec plus d’acuité ses missions d’inspection des OPS.
Cependant, en conformité avec les Textes de la CIPRES, il revient à la Commission de Surveillance d’entériner in fine les recommandations d’améliorations des dysfonctionnements relevés par les Inspecteurs. Aussi, afin de leur permettre de bien mener leurs missions de contrôle de supervision et de recommandation, les Commissaires de la CSPS et les Inspecteurs de l’IRPS ont reçu des formations sur les indicateurs de gestion de la CIPRES et l’audit.

Si la bonne gestion des OPS semble de plus en plus ancrée dans les moeurs d’une grande frange de dirigeants, la gestion de la retraite demeure quant à elle une préoccupation. La Banque Mondiale qui en a parfaitement conscience vient elle aussi, d’organiser une rencontre pour réfléchir sur la problématique de la retraite, quelques mois seulement après les forums de la CIPRES et du Burkina Faso sur la même question. De même, la maladie préoccupe et interpelle les Etats de la zone CIPRES. Aussi, la Conférence s’attèle-t-elle à actualiser et harmoniser les listes des maladies professionnelles dans sa zone.

Par ailleurs, la CIPRES ambitionne de mettre à profit dans des projets de développement, en vue d’une amélioration des conditions socio-économiques des populations de sa zone, les fonds de réserves des OPS. Ainsi, en concertation avec les Directeurs Généraux des OPS, elle réfléchit à la création future d’un Fonds d’investissement.

Enfin, dans le cadre de l’élargissement et de la consolidation des bases de la Conférence, des démarches sont en cours pour une participation active de l’Union des Comores aux activités de la Conférence.

Le Secretaire Executif
Innocent MAKOUMBOU

Nos partenaires